Florentins

Il y a quelques années, je passai mes dimanche d'hiver à boire du chocolat chaud et à manger des florentins dans un p'tit bar sympa de Touraine ! Mes vacances de Noël dans cette magnifique région m'ont donné la nostalgie de cette friandise et hop, j'ai eu envi d'en faire ! Bon, c'est pas forcement très difficile, mais c'est long à faire ! Pour le jour de l'an, ce sera parfait après le le dessert ! Et le goût est exactement celui que j'avais dans mes souvenirs ! Et le must, c'est de varier chocolat noir, chocolat blanc et chocolat au lait ! Chez les vrais pâtissiers, ils sont plus fins que ma réalisation, mais pour une première, je suis assez content !

Ingrédients :
- 10 cl de crème fleurette
- 75 g de sucre
- 50 g de beurre
- 50 g de miel liquide
- 100 g d'amandes concassés
- 80 g d'écorce d'oranges confites
- 180 g de chocolat de couverture de la couleur de votre choix

Réalisation :
- Faites chauffer à feu fort la crème, le beurre, le miel et le sucre jusqu'à atteindre les 112°C (si vous n'avez pas de thermomètre culinaire, arrêtez le feu à obtention d'une légère coloration dorée)
- Répartissez dans des moules silicones pour biscuit un peu de préparation et enfournez pour 5 mn dans un four préalablement chauffé à 180°C et démoulez sur du papier sulfurisé. Renouvelez l'opération jusqu'à ce qu'il n y ait plus de préparation
- Faire fondre le chocolat au bain marie. Dans l'idéal, il faut le tempérer pour qu'il conserve bien sa brillance. Pour cela, vous pouvez suivre la méthode sur le blog Chocoholic qui l'explique très bien. Sans tempérage, le goût sera le même, c'est juste le brillant qui sera moins éclatant
- Répartissez ensuite le chocolat dans le moule qui a servi à la préparation (n'oubliez pas de le nettoyer !) et ajoutez dessus la préparation florentin
- Laissez durcir (au frais) et démoulez
- Ouf c'est finit !